BALADE DU 26 MAI   

 

  Mauvais pressentiment, pour cette balade qui " tombe " le jour des élections Européennes. Pour que les personnnes puissent aller voter, nous avons reculé le départ d'une demi-heure...

    De plus, la mairie nous informe que nous n'aurons les clefs que le dimanche matin, à partir de 9 h. Il y a une fête la veille et il faut faire le ménage avant de nous donner les clefs... Pour nous c'est hors de question. Il nous faut les clefs le matin à 7 h. Donc, déplacement à la mairie, pour discuter de tout cela. Nous finissons pour trouver un arrangement... Nous aurons la petite salle qui se trouve à côté... 

     Nous arrivons le dimanche matin, à 7 h, la personne qui s'occupe du ménage nous donne les clefs.

Nous pouvons ouvrir le portail et installer les quelques tables pour accueillir les participants... c'est la course, pour les inscriptions.

                                                                                                  07   08   09

    Pendant ce temps là, on s'occupe des casses croûtes... Il faut gagner du temps. Nous avons un timing à respecter.

                                  01   02   03   05   09

 

   Les participants arrivent, ils viennent s'inscrire, prendre : café et viennoiseries, préparer leur moto. 9 h 15 mn, tout le monde est présent, le président donne les consignes. Les motos de la sécurité partent quelques minutes avant les motos anciennes ; c'est le départ... 

                                  10   12   14   15   16

                                  11   18   19   20   22

                                  24   17   25   27   29 

 Arrivés au portail, il est fermé... il faut attendre 5 à 6 minutes pour qu'il s'ouvre. Quand je vous disais que j'avais des pressentiments...

                                  31   32   33   36   38

Le parcours est roulant, nous empruntons la rocade et sortons direction Saint-Roch, Pernay. A peine arrivés et installés à la sortie, la voiture ouvreuse arrive.

                                  40   42   45   46   47

                                  48   49   50   51   52

                                  53   54   55   56   58

                                  59   60   61   62   63

Au rond-point de Saint-Roch, nous récupérons Jean-Jacques qui nous attendait. Nous prenons la direction de Pernay, traversons la D 959 pour rejoindre Sonzay. Par la D 6, nous rejoignons Saint-Paterne-Racan où il est prévu de faire une pause.

                                  25   27   28   29   31 

                                  33   34   35   36   38

                                  39   40   41   42   43

                                  44   47   53   58   59

                                                                 61   62   65   56

 

10 h 15 mn, nous arrivons à l'abbaye de la Clarté Dieu*, à Saint-Paterne-Racan. Nous ne pouvons pas voir le propriétaire : il est de permanence pour les élections. Nous nous installons dans le parc.

     * La Clarté-Dieu est une abbaye cistercienne, fondée en 1239 par Pierre des Roches, évêque de Winchester. Juste avant sa mort, Pierre remet à l’abbé de Cîteaux, Guillaume de Montaigu, la somme de 3000 écus d’or pour la construction d’un monastère cistercien. Les premiers moines s’y établissent en 1240. A son apogée, l’abbaye comptera près de 120 âmes. Les abbés se succèdent ensuite pendant plusieurs siècles jusqu’à la Révolution. En 1791, le monastère est vendu comme bien national. Les cinq derniers moines sont sommés de quitter les lieux et l’abbaye est livrée aux démolisseurs. Il ne reste alors qu’un tiers des bâtiments d’origine qui auront un usage agricole pendant les XIXe et XXe siècles, jusqu’en 1990. L’abbaye reste à l’abandon jusqu’à la reprise en main des nouveaux propriétaires M. et Mme Moussette. Patrick et Julita Moussette posent alors leurs valises, et sans eau courante, sans électricité, se mettent au travail. Pierre après pierre, pièce après pièce, ils défrichent, creusent pour refaire vivre ce bijou d’architecture médiévale. Petit à petit, l’ensemble de l’abbaye se révèle et progressivement ils ouvrent le site au public, organisent des événements, un festival de musique, des visites. Une Association des amis de la Clarté Dieu est bientôt créée.

                             Photoarienne028   02   04   06   08 

                             09   10   11   12   16 

                             18   19   22   28   32 

                             34   35   37   41   46 

                                                            54   57   92   93

    La pause est finie, il faut reprendre la route. Nous sommes attendus pour 12 h 30 mn au restaurant à Aubigné-Racan. Une trentaine de kilomètres restent à faire.
Nous traversons les bourgs de Saint-Christophe-sur-le-Nais, Saint-Aubin-le-Dépeint, La Bruère-sur-Loire, Vaas pour arriver au restaurant. Nous sommes un peu en avance...
tout se déroule bien.

    Nous prenons place au restaurant " La Vallée du Loir ". Je vous le conseille : les patrons sont sympathiques et nous avons eu un très bon repas accompagné d'une bonne ambiance.

                           53   54   56   57   58

                           59   60   61   63   64 

                           66   67   69   70   72  

                           73   74   75   78   80

   Le patron nous a fait une surprise : il a demandé à une correspondante du " Maine Libre ", le journal local, de venir faire un article sur les motos anciennes. Nous exposons les motos sur la place de la Mairie. Pour certains, l'attente et longue...                  

   01   21    03

           06   46   47   50   57 

           58   59   60   61   62

           63   64   65   66   69

 

    Après cette séance photos, nous reprenons la route, longeons le Loir, passons à La Chapelle-aux-Choux, Villiers-au-Boin, Château-la-Vallière. Nous prenons la D 749 et la       D 67 pour arriver à Courcelles-de-Touraine. Nous restons sur la D 67 jusqu'à Savigné-sur-Lathan puis prenons la D 69 jusqu'à Hommes. Nous faisons une pause au gîte du Vieux Château. Merci aux propriétaires qui nous ont très bien accueillis.

           2   26   28   02   03

           04   05   07   08   09 

           10   11   12   13   14 

           16   17   19   20   21 

                                       23   36   37   30

     Il faut repartir, nous reçu quelques gouttes de pluie... Il reste trente cinq kilomètres, nous préférons assurer. Nous traversons Langeais par la D 57, puis la Loire pour arriver à Lignières-de-Touraine. La D 7 puis la rue de la Corderie nous emmènent à Vallères et Druye, nous longeons la D 751 pour arriver à Ballan-Miré.

     Malgré un départ un peu cahotique cette balade, d'environ 150 kilomètres, c'est bien déroulée. Nous avons eu une belle journée. Tous les participants sont satisfaits de cette sortie, le président les remercie et leur propose un vin d'honneur pour clôturer cette journée. Merci à tout ceux qui ont permis de faire de cette journée... une réussite.

                          1   4   5   6   3